Piqures d'insectes : un risque pour les personnes sensibles

En été, les piqures d'insectes sont en nette progression. Souvent bénignes, les venins injectés lors des piqures risquent de faire apparaître des réactions allergiques inattendues chez les personnes sensibles. Les insectes susceptibles de provoquer ces troubles sont très nombreux au bord de la mer, dans les endroits arborés et dans les jardins.

Que provoque la piqure d'insectes ?

La piqure d'abeille, de guêpe ou de frelon est dangereuse chez les personnes sensibles. Les réactions allergiques qu'elle provoque risque de faire apparaître des conséquences graves pouvant se terminer par un décès si aucune aide n'est apportée. Les risques sont encore plus élevés si les piqures sont multiples ou faites par plusieurs types d'insectes.

Chaque piqure d'insecte provoquera une petite lésion de 2 centimètres sur la partie touchée. Douleurs, oedèmes et démangeaisons seront inévitables pendant quelques heures jusqu'à ce que celle-ci se résorbe. La virulence des réactions allergiques chez les personnes sensible sera inimaginable même face à une seule piqure. Plusieurs paramètres peuvent influer sur la gravité de l'état de la personne.

Que faire face à une piqure d'insectes ?

La prévention des piqures d'insectes passe par le port de vêtements appropriés et l'usage de produits répulsifs. En prévision des démangeaisons et des douleurs, une crème ou une lotion apaisante devra toujours être présente dans la trousse à pharmacie. Les personnes sensibles devront avoir à leur portée un kit d'adrénaline auto-injectable lorsqu'elles se rendent dans les endroits où les insectes sont nombreux afin d'éviter les chocs anaphylactiques.