-
Publié le 06 février 2024

Ce n’est aujourd’hui encore qu’une annonce, mais le remboursement du bilan de fertilité pour les femmes et les hommes de 25 ans pourrait bientôt se concrétiser. En effet, au cours de sa conférence de presse menée le 16 janvier 2024, le président de la République a manifesté sa volonté de lutter contre le « fléau » de l’infertilité.

Une prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale

Aujourd’hui, il faut suivre un parcours de soin coordonné dans le cadre d’une procréation médicalement assistée pour bénéficier d’une prise en charge à 100 % du bilan de fertilité. À défaut, il faut disposer d’une mutuelle famille adéquate.

Dans son projet, Emmanuel Macron souhaite accorder le remboursement total pour l’ensemble des hommes et des femmes de 25 ans désireux de procéder à ce test.

C’est en effet à cet âge que la population est considérée comme la plus fertile.

3,3 millions de personnes de 20 à 49 ans ont fait face à des problèmes de fertilité en 2022. D’un autre côté, en 2023, la France a comptabilisé 678 000 nouveau-nés, soit une baisse de 6,6 % par rapport à l’année précédente. C’est le plus bas niveau enregistré depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En plus des causes médicales, la diminution de la natalité actuelle résulte en partie du recul de l’âge de la procréation. Les femmes et les hommes privilégient en effet les études et la carrière avant d’envisager la fondation d’une famille.

Infertilité : une réalité qui dépasse le contexte médical

L’infertilité n’est pas uniquement une préoccupation médicale qu’un plan pourrait aider à résoudre. Il s’agit également d’une question profondément sociétale qui touche à la liberté des couples et des femmes à disposer de leur vie. Une loi pour lutter contre l’infertilité a déjà été mise en place en 2021 dans la continuité de la loi bioéthique, mais les résultats ne sont pas encore palpables.

Pour les associations de protection de l’environnement,

Emmanuel Macron s’attaque aux problèmes d’infertilité sans combattre les polluants considérés comme à la source d’une bonne partie de la situation.

D’ailleurs, le rapport publié en 2022 par le ministère de la Santé a pointé du doigt la baisse de 50 % du nombre de spermatozoïdes chez les hommes qui vivent dans les pays industrialisés.

À retenir

  • Le président Macron souhaite le remboursement du bilan de fertilité pour les hommes et les femmes âgés de 25 ans.
  • En 2023, la France a enregistré le plus faible nombre de naissances depuis la Seconde Guerre mondiale.
  • La cause de l’infertilité n’est pas uniquement médicale, mais aussi sociale et environnementale.
Partager sur :

Pourquoi Mutuelle.com plutôt qu’un autre comparateur ?

  • Mutuelle.com depuis 20 ans !
    Mutuelle.com depuis 20 ans !
    Nous sommes spécialisés dans la comparaison de mutuelle depuis 20 ans.
  • Une réponse totalement personnalisée sous 24h00
    Une réponse totalement personnalisée sous 24h00
    Vous êtes unique et vos besoins également. Un conseiller personnalisé à l’écoute de vos attentes en termes de besoins, budgets, délais, et qui vous répondra sous 24h.
  • Des clients satisfaits
    Des clients satisfaits
    Nous aidons régulièrement plus de 10000 personnes par an à choisir le contrat qui leur correspond.