Utiliser les antidouleurs à bon escient

Actuellement, plusieurs médicaments appartenant au premier niveau de l'échelle des traitements de la douleur de l'Organisation mondiale de la santé - OMS sont commercialisés librement en officine. Sur le territoire français, les maux de tête de 8 personnes sur 10 sont dus à un surdosage de médicaments.

La prise en charge des douleurs

La douleur est le premier signe indiquant la présence d'un traumatisme ou d'une maladie. A long terme, elle peut porter atteinte à la qualité de vie d'une personne. Il est donc nécessaire de la prendre en charge. Sur le marché, bon nombre de médicaments antidouleurs sont en vente libre. Ils peuvent être utilisés en automédication. Toutefois, un bon usage permet d'éviter tout risque d'intoxication ou d'effets secondaires.

Les médicaments antidouleurs les plus courants

Le paracétamol est sans doute l'antidouleur le plus couramment utilisé par les ménages. La dose maximale permise est de 6 grammes par jour soit l'équivalent de deux comprimés de 500 milligrammes matin, midi et soir. La durée du traitement ne devra pas dépasser 5 jours. Le paracétamol associé avec de la codéine permettra de traiter les douleurs chroniques.

L'aspirine et l'ibuprofène, deux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens - AINS sont également très pris pour soulager les douleurs. Toutefois, leur usage abusif risque de provoquer des hémorragies à l'estomac et d'intoxiquer les reins. L'ibuprofène est également contre-indiqué chez certaines catégories de personnes comme les femmes enceintes par exemple.

Améliorer l'éducation thérapeutique

L'éducation thérapeutique de chaque individu passe par l'information. Il est donc conseillé de lire attentivement la notice avant d'utiliser un médicament. Bon nombre de revues médicales et de livres tels que « Médicaments sans ordonnance, Les bons et les mauvais ! » de Jean-Paul Giroud sont riches en information et permettent de renforcer l'éducation thérapeutique des patients afin qu'ils puissent être autonomes pour la prise en charge de leurs douleurs.