Couverture santé : Assurance maladie et régimes complémentaires

Importance de la couverture santé dans la vie des Français

Toute personne résidant de manière régulière en France, qu'elle soit de nationalité française ou pas, et cotisant à la Sécurité sociale bénéficie de la couverture santé de l'Assurance maladie, branche de la Sécurité sociale. Deux grands régimes assurent la couverture santé de la population française : le régime obligatoire représenté par l'Assurance maladie et le régime complémentaire comprenant les institutions de prévoyances, les assurances privées et les complémentaires santé.

La couverture santé est très importante pour l'Etat français

La preuve ? 10% du PIB du pays y est alloué. En terme de pourcentage, le financement de la protection santé se divise comme suit : 75,5% par la Sécurité sociale, 1,1% par l'Etat et les collectivités, 2% par les institutions de prévoyance, 7,1% par les mutuelles, 3% par les assurances privées et 11,3% par l'assuré. La majeure partie des dépenses de santé des Français est donc prise en charge par la Sécurité sociale. L'affiliation au régime de santé obligatoire permet aux usagers de bénéficier de soins de qualité au moindre coût grâce à la notion de solidarité et d'universalité qui anime la Sécurité sociale.

L'affiliation aux organismes de santé complémentaires, contrairement au régime obligatoire, est facultative et soumise à cotisation. Elle peut résulter d'une démarche individuelle ou à titre collectif dans le cadre d'une activité professionnelle. 30 millions de personnes possèdent une complémentaire santé en France. L'assurance complémentaire permet de combler les dépenses de santé non prises en charge par l'Assurance maladie. La France possède environ 6 500 groupements mutualiste, 80 compagnies d'assurance et une vingtaine d'institutions de prévoyance répartis sur tout le territoire.

Trois principaux régimes gèrent l'Assurance maladie

Le régime général est le plus populaire. Il assure la couverture santé des salariés du commerce et de l'industrie ainsi que de leurs familles. Ensuite vient la Caisse nationale d'assurance maladie des professions indépendantes (CANAM) qui prend en charge les commerçants, les artisans et toutes les personnes exerçant une profession libérale.

Enfin, il y a la Mutualité sociale agricole (MSA) qui assure les exploitants, les salariés agricoles et leurs familles. Toutes les autres catégories professionnelles sont gérées par d'autres régimes minoritaires. La Sécurité sociale, tout comme les organismes complémentaires, prend en charge : les maladies incluant la maternité, l'invalidité et le décès ; les accidents du travail et les maladies professionnelles ; la retraite et le veuvage et tout ce qui concerne la famille comme le handicap, le logement, le RSA, etc.

Le bien être et la santé sont important pour la majorité des français.

Communiquons Demandez à être rappelé

Ou consultez la foire aux questions