Définition de mutuelle et de mutuelle santé . Comment définir les mutuelles.

Assurances ou mutuelles santé, quelle différences, une définition ?

S'agissant de contrat complémentaires santé, on parle souvent de mutuelles. Pourtant un assureur, un banquier vous en propose aussi dans leurs contrats.

Alors qu'en est-il ?

Même si de prime abord, quand vous souscrivez un contrat complémentaire santé, il ne semble pas y avoir de différences ,Il y a pourtant une définition à faire entre... mutuelle et mutuelles !

Les différentes formes de definitions de mutuelles

3 definitions concenant la mutuelle.

- Il y a les mutuelles d'assurances ou sociétés d'assurances a forme mutuelle qui sont regies par le code des assurances comme les sociétés d'assurances classiques. Ce sont de véritables sociétés commerciales qui doivent rendre compte à leurs actionnaires de leurs résultats.

Quelles ont ces sociétés : mma.. liste non exhaustive.

- Il y a les compagnies d'assurances traditionnelles qui commercialisent des complementaire sante, et qui, volontairement ou non parlent de mutuelle. Il est vrai que mutuelle est entree dans le langage courant et quand on parle de la complementaire sante ou dit souvent mutuelle.

Les assureurs comme mutuelles d'assurances ou sociétés d'assurances a forme mutuelle évaluent le coût de leurs prestations en fonction de la probabilité du risque couvert, soit de l'age, du sexe et du département par définition.

- Et enfin il y a les véritables mutuelles :

Leur différence : elles sont régies par le code de la mutualite

Mutuelle défintion

Ce sont des organismes - personnes morales de droit privé - à but non lucratif qui ont pour vocation d'organiser pour et avec leurs adhérents, les réponses aux besoins sociaux qu'ils expriment.

Elles défendent des valeurs - solidarité, liberté, democratie, responsabilité qui les amenent a proposer des contrats de nature sensiblement différente à des contractants qu'elles ne considerent pas comme des clients, mais comme des adhérents.

Leurs buts

1) premier principe: la solidarité de tous leurs adhérents

2) deuxieme principe : pas de selection personnalisée des risques à l'adhésion

3) troisième principe : les mutuelles n'ont pas pour vocation de réaliser des bénéfices (il n y pas d'actionnaires à retribuer).

4) quatrieme principe : un adherent, une voix

Communiquons Demandez à être rappelé Commencez une conversation en ligne Déposez vos questions

Ou consultez la foire aux questions