Régime général de la Sécurité sociale - Assurer l'accès aux soins à 56 millions de Français

Présentation du régime général de la sécurité sociale

Etabli selon les ordonnances des 04 et 19 Octobre 1945, c'est le principal régime d'assurance obligatoire en France. La sécurité sociale touche aujourd'hui plus de 56 millions de personnes.

La Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés ou CNAMTS gère le domaine de la maladie, des accidents de travail et des maladies professionnelles. C'est également son rôle de guider ainsi que de diriger les organismes acteurs dans ces branches qui sont :

Au niveau régional, 16 Caisses Régionales d'Assurance Maladie ou CRAM contribuent à la prévention et la tarification des risques accidents de travail et maladies professionnelles en plus du domaine de l'hospitalisation. Dans ce dernier cas, elles collaborent avec les Agences Régionales d'Hospitalisation ou ARH.

Au niveau local et départemental, il existe 101 Caisses Primaires d'Assurance Maladie ou CPAM dans la France métropolitaine. Elles étaient encore 128 avant 2010 ! En ce qui concerne les départements d'outre-mer, 4 Caisses Générales de Sécurité Sociale, ou CGSS, interviennent.

Les CPAM ont plusieurs fonctions :

Tout d'abord, elles sont chargées d'affilier les assurés sociaux et de gérer leurs droits à l'assurance maladie.Ces caisses traitent aussi les feuilles de soins papiers ou électroniques, autrement dit la carte vitale. Elles assurent donc le versement des prestations d'assurance maladie, d'accident de travail et maladie professionnelle. Elles permettent ainsi l'accès aux soins, le remboursement de ceux-ci, le paiement des indemnités journalières, ainsi que l'avance des frais médicaux en faveur des bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle (CMU) et de la CMU complémentaire.Elles collaborent chaque année avec les professionnels de santé pour établir un programme concernant les gestions des risques.Elles développent également un plan de prévention et de promotion de la santé, à l'instar des actions pour le dépistage des cancers, des déficiences, voire des maladies graves.Leur plan d'action ne se limite cependant pas uniquement à ces domaines. Elles se chargent d'assurer une politique d'action sanitaire et sociale en faveur des assurés, par des aides individuelles, ainsi qu'aux associations, par des mesures d'aides collectives.Les CPAM sont en relation avec les mutuelles et les assureurs complémentaires santé. Ainsi, elles effectuent des télétransmissions de données avec ces derniers.Les assurés, employeurs et professionnels de santé ont l'occasion de suivre leurs comptes et télécharger les documents qui leur intéressent via le site internet de la sécurité sociale : ameli.fr - l'Assurance Maladie en ligne.

Vu les différents problèmes que connaît la sécurité sociale face à l'état de stabilité de ses comptes, celle-ci se désengage de plus en plus sur les remboursements de ses prestations, et a fait recours à des mesures drastiques depuis 2005 dans le but de mieux contenir les dépenses sanitaires.

A l'égard de ces désengagements, il demeure donc nécessaire d'adhérer à une mutuelle.