La pose d’un implant dentaire nécessite un investissement important, car elle peut engendrer des dépenses élevées. À quel niveau la Sécurité sociale effectue le remboursement d’un implant dentaire ? Faut-il obligatoirement souscrire à une mutuelle pour bénéficier d’une meilleure prise en charge ?

Le remboursement par la Sécurité Sociale

La pose d’implants dentaires fait partie des soins les plus coûteux. Il existe deux types d’implants dentaires; l’implant dentaire endostéal, directement implanté dans la mâchoire et l’implant dentaire subpériostal qui est posé sur la mâchoire. Les frais sont assez onéreux dans les 2 cas. C’est pour cette raison que de nombreux Français décident de souscrire à une mutuelle santé. En effet, lors des consultations ou pour tout acte médical auprès d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste, la Sécurité Sociale prend en charge tout ou partie des frais engendrés.

Concernant les implants dentaires, la Sécurité Sociale ne prend pas en compte cet acte. En effet, il est considéré comme étant « hors nomenclature » et ne figure pas sur la liste des prestations remboursables (LPP). La facture peut donc être onéreuse, car l’Assurance Maladie ne rembourse que la couronne pour recouvrir l’implant.

Le remboursement proposé par la sécurité sociale se définit en taux ou en pourcentage. En effet, la Sécurité sociale a mis en place une base de remboursement ainsi qu’un taux de remboursement. La base de remboursement est la somme qu’elle accepte de rembourser en assurés conditionnés par la nature de l’acte qu’ils ont subi. Ainsi la base de remboursement d’une couronne dentaire s’élève actuellement à 107,50 € associés à un taux de remboursement de 70 %. Cela veut donc dire que sur les 107,50 €, la sécurité sociale vous versera 75,25 € sur le montant total de vos frais en soins dentaires, et ce, quel que soit le prix de la pose d’implant.

Avant de pouvoir bénéficier de ce remboursement, il faut rappeler que les assurés doivent s’assurer de réunir ces deux conditions :

  • Justifier qu’il est bien nécessaire d’effectuer la pose d’un implant
  • Ne pas effectuer cette pose sur une dent de lait
remboursement implant dentaire

Le remboursement d’un implant dentaire par la mutuelle

Les soins dentaires en France coûtent cher. Pour la pose d’un implant, il faut par exemple débourser une somme avoisinant les 1 500 €. Ce tarif comprend le prix de l’implant lui-même, le pilier, le prix de la couronne dentaire et sans oublier les honoraires du dentiste. Il est donc judicieux de demander des devis auprès de plusieurs professionnels de santé. Après un bref récapitulatif et un calcul total des coûts, nombreux assurés décident de souscrire à une mutuelle dentaire. En effet, le remboursement proposé par la Sécurité Sociale ne suffit pas à couvrir la totalité des frais en soins dentaires. Les mutuelles offrent une meilleure prise en charge en fonction des formules choisies.

Partager sur :

Pourquoi Mutuelle.com plutôt qu’un autre comparateur ?

  • Mutuelle.com depuis 20 ans !
    Mutuelle.com depuis 20 ans !
    Nous sommes spécialisés dans la comparaison de mutuelle depuis 20 ans.
  • Une réponse totalement personnalisée sous 24h00
    Une réponse totalement personnalisée sous 24h00
    Vous êtes unique et vos besoins également. Un conseiller personnalisé à l’écoute de vos attentes en termes de besoins, budgets, délais, et qui vous répondra sous 24h.
  • Des clients satisfaits
    Des clients satisfaits
    Nous aidons régulièrement plus de 10000 personnes par an à choisir le contrat qui leur correspond.